Distros

Logo Gnu

Accueil FAQ articles Téléchargements Liens Liste des GuLLs agenda contacts Plan du site
dimanche 25 juin 2017 | Connecter

Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

 

MageiaLovers

 

 

SONDAGE

3D AMD Androïd Apple April Arduino ARM Big Data Blog Canonical Cercll CERN Chrome OS Cisco Cloud CNIL Container Conteneurs Coup de gueule CSS Debian Docker DracOS Ecologie Emmabuntüs Ericson Facebook Fedora Filezilla Firefox Flash FramaSoft FramaTalk Framatalk Framasoft France 2 France 2 Microsoft Free FreeBSD Google Gouvernement Gull HTML HTML 5 https IBM Intel Internet Java Jeux Joomla Justice KDE kernel Lenovo Linus Torvalds Linux LinuxJobs LL MacOS Mageia MandraixOS Mate Microsoft Mint MLO Mozilla Notices GPG Nougat Noyau NSA Nvidia Open Source OpenStack Opera OS X Qnap Raspberry Red Hat Réseau SQL Suse Sécurité Tor Twitter Ubuntu Ubuntu Canonical Ubuntu Flashtool UEFI VLC WhatsApp Wi_Fi Windows WordPress x86 Xoops
Flux RSS

April.

(1) 2 3 4 »
Publié par Christian le 16/06/2017 21:00:00 (12 lectures)
APRIL

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, a présenté en Conseil des ministres les « priorités du gouvernement en matière de numérique ». L'April appelle le gouvernement à mettre en œuvre une véritable politique publique en faveur du logiciel libre.

À l'occasion du Conseil des ministres du 14 juin 2017, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, a présenté les « priorités du gouvernement en matière de numérique ». Il n'y a pas de compte-rendu écrit de cette communication, mais Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a listé ces priorités dans son point à la presse (à partir de 14 min 30 de la vidéo).

Les priorités du gouvernement seraient donc :

  • « faire du numérique un moteur pour accélérer la croissance et l'innovation »
  • « faire du numérique un levier pour transformer les services publics »
  • « faire du numérique en sorte qu'il puisse profiter à tous, partout sur le territoire »
  • « faire en sorte que l'espace numérique soit un espace sûr dans lequel les citoyens puissent avoir confiance »

Donner la priorité au logiciel libre et aux formats ouverts dans le secteur public est une condition indispensable pour une informatique loyale au service de l'intérêt général. L'April tient à rappeler ce préalable, point d'appui de la mise en oeuvre des ambitions gouvernementales.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 13/06/2017 21:00:00 (15 lectures)
APRIL

Le deuxième tour, c'est maintenant !

Ce sont 577 circonscriptions et environ 1 000 candidats finalistes. Le fichier officiel des résultats du premier tour fourni par le ministère de l'intérieur sera importé aussitôt que possible.

En attendant, n'hésitez pas contacter tous les candidats finalistes que vous connaissez, en commençant pourquoi pas, par ceux de votre région.

Afin de dynamiser les contacts, nous organisons 3 contacthons sur IRC : mardi, mercredi et jeudi, rejoignez-nous sur le candal #candidats.fr sur Freenode (voir ci-dessous les détails techniques).

Pour rappel, au premier tour, 1 contact sur 3 débouchait sur une signature, donc contacter ça marche !

Comment agir ?

La suite sur april.org

Publié par Christian le 08/06/2017 21:00:00 (17 lectures)
APRIL

Comme indiqué dans notre dernier point d'étape sur ce dossier l'article 88 de la loi de finances de 2016 marque la volonté du gouvernement français de lutter contre la fraude fiscale par un encadrement plus strict des logiciels de comptabilité, de gestion ou d’encaissement. Le texte aurait pu avoir pour effet de bord l'interdiction de détenir des logiciels libres de caisse. L'administration, que nous avons rencontrée, a visiblement été sensible à ce problème et a fait preuve d'une attitude conciliante et constructive. Notre principale crainte a été ainsi levée, même s'il reste des points d'amélioration. Les dispositions, codifiées à l'article 286, I. 3° bis du code des impôts, entreront en vigueur le 1er janvier 2018.

Pour des recommandations plus concrètes de mise en conformité avec la loi de finances vous pouvez notamment vous reporter à ce billet de l'éditeur Pastèque.

Doctrine de l'administration fiscale

En août 2016, l'administration fiscale a publié au BOFIP (Bulletin officiel des finances publiques — Impôts), son interprétation de l'article 88 de la loi de finances. Le BOI-TVA-DECLA-30-10-30 (« BOI » ci-après), correspond donc à la doctrine de l'administration, la manière dont elle entend appliquer la loi. Un document très important puisqu'il lui est opposable. Pour rappel, la publication du BOI s'inscrit dans la suite d'échanges avec l'administration fiscale qui avait communiqué son projet de commentaires au BOFIP et c'est notamment par les précisions apportées par ce texte que le risque d'une interdiction de fait des logiciels libres de caisse a été écarté.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 06/06/2017 21:00:00 (71 lectures)
APRIL

Le logiciel GnuPG (pour GNU Privacy Guard : gardien de vie privée du projet GNU) est un outil fondamental pour la protection de la vie privée. Il permet notamment de transmettre des messages chiffrés et/ou signés entre utilisateurs au sein de réseaux (de confiance). Werner Koch, qui a initié le projet en 1997 et qui en est toujours l'auteur principal, a donné en juillet 2013 une conférence aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre conférence intitulée Vie Privée en 2013 : Pourquoi. Quand. Comment. (transcrite par l'April).

Aujourd'hui, GnuPG fête ses 20 ans et vient de lancer un nouvel appel à financement participatif.

« De nombreux usagers, entre autres militant·e·s, journalistes ou avocat·e·s, dépendent de GnuPG pour protéger leurs données et communications. En outre, presque tous les systèmes d'exploitation basés sur le logiciel libre (c'est à dire plus des deux tiers des serveurs formant notre internet) utilisent GnuPG pour vérifier l'intégrité de leurs mises à jours système.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 04/06/2017 21:00:00 (18 lectures)
APRIL

L'April signe, avec les CEMEA, une prise de position contre la décision de l’Éducation nationale de donner accès aux données numériques des élèves, des enseignant.e.s et personnels de l'Éducation aux grandes entreprises de l'internet dont les intérêts sont avant tout mercantiles et qui hébergent souvent les données en dehors du territoire européen.

Pour lire le communiqué

Le mouvement d’éducation populaire CEMEA, association complémentaire de l'école alerte et dénonce la lettre envoyée par Mathieu JEANDRON (Directeur du Numérique pour l’Éducation au ministère) aux Délégués Académiques du Numérique (DAN) ; lettre qui autorise la connexion des annuaires de l’institution avec les services « type GAFAM ».

Plusieurs signataires soutiennent déjà ce texte qui, par ailleurs, fait écho à celui publié le 25 mai par l'association EPI (Enseignement Public et Informatique) ,« Les données personnelles et scolaires des élèves mises à disposition des GAFAM » , auquel l'April apporte également son soutien.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 28/05/2017 21:00:00 (20 lectures)
APRIL

Les candidat⋅e⋅s pour le premier tour des législatives sont désormais connu⋅e⋅s et renseigné⋅e⋅s sur la plate-forme Candidats.fr pour les élections. N'hésitez pas à la consulter et à contacter les candidat⋅e⋅s qui ne l'ont pas encore été ! Lors des législatives de 2012 470 candidat⋅e⋅s avaient signé le pacte, et 43 d'entre eux ont été élu⋅e⋅s, score à battre !
À peine plus d'une semaine avant le vote du premier tour le dimanche 11 juin 2017; l'initiative Candidats.fr relance l'opération « Un tract, un pacte !».

Le principe : pour chaque candidat⋅e qui donne un tract appelant à voter pour lui ou pour elle, en échange un Pacte du Logiciel Libre est proposé pour signature. Pour cela, munissez-vous directement de la version du pacte à signer. Vous pouvez bien sûr le faire en équipe, mais aussi prendre des photos (avec l'accord des candidat⋅e⋅s), ou encore relater vos échanges dans des billets, blogs, que nous ne manquerons pas de relayer.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 26/05/2017 21:00:00 (23 lectures)
APRIL

Gna!, plate-forme d'hébergement de logiciels libres, vient de fermer ses portes après 13 années d'existence. C'est une triste nouvelle et nous remercions chaleureusement les bénévoles qui ont géré ce service tout au long de ces années.

Gna! offrait des services tels que de la gestion de version, listes de discussions, espace de téléchargement, suivi de tickets, etc. et hébergeait exclusivement des logiciels libres.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 25/05/2017 21:00:00 (20 lectures)
APRIL

À l'occasion des élections législatives des 11 et 18 juin 2017, l'April relance sa campagne du « Pacte du Logiciel Libre » afin de sensibiliser les futur⋅e⋅s élu·e·s au logiciel libre. Pour informer les futur⋅e⋅s député·e·s sur les enjeux qui y sont associés, et notamment sur les questions d'usage des logiciels libres et des formats ouverts dans les administrations et collectivités, nous vous invitons à participer à cette campagne en contactant les candidat·e·s et en les encourageant à signer le Pacte du Logiciel Libre.

Une nouvelle plateforme a été mise en en ligne pour ces élections!

Le pacte à faire signer par les candidat·e·s est disponible sur le site. Pensez à l'imprimer pour le proposer aux candidat·e·s que vous rencontrez (par exemple sur les marchés) !

Pourquoi le Pacte du Logiciel Libre ?

La suite sur april.org

Publié par Christian le 23/05/2017 21:00:00 (20 lectures)
APRIL

Dans une enquête parue vendredi 19 mai, le magazine d'information Marianne a révélé que le contrat Open Bar Microsoft/Défense n'avait pas encore été renouvelé pour la période 2017-2021. La même enquête confirme que le contrat Open Bar est jugé illégal par le rapporteur de la commission des marchés publics en charge de l'étude du premier contrat. L'April demande solennellement au président de la République et au gouvernement la suspension de cette renégociation ainsi qu'une enquête pour faire la lumière sur le rôle joué par les différents acteurs dans ce dossier scandaleux.

"Investigate Europe", un consortium de neuf journalistes européens, partenaires d’une dizaine de médias, a réalisé pendant trois mois une même enquête dans leurs pays respectifs sur les relations entre Microsoft et les institutions publiques. Dans ce cadre, la journaliste Leila Minano a publié un article sur la situation française, le vendredi 19 mai 2017 dans le magazine Marianne, intitulé « Microsoft : menace sur la sécurité de l’État ».

La conclusion de l'enquête, citation d'un expert informatique des armées resté anonyme, est sans appel : « dans nos Ministères, Microsoft est comme à la maison ».

L'article revient notamment sur le contrat « Open Bar » Microsoft/Défense1, le partenariat indigne entre le ministère de l'Éducation nationale et l'éditeur de logiciel privateur, et met en lumière l’immixtion très forte des GAFAM2 au sein des institutions françaises.

La suite sur april.org

Publié par Christian le 16/05/2017 21:00:00 (41 lectures)
APRIL

Titre : Quelle éthique pour les développeurs ?
Intervenant : Guillaume Champeau
Lieu : MiXiT - Lyon
Date : Avril 2017
Durée : 27 min 32
Visualiser la vidéo
Licence : Verbatim

Description

Les développeurs ne sont pas des machines qui programment d'autres machines, mais bien des hommes et des femmes doués de conscience dont les lignes de code qu'ils produisent peuvent avoir un impact important sur la société. Quelles sont les règles en matière d'éthique pour les développeurs et les startupers ? L'éthique est-elle un obstacle à la croissance d'une entreprise ? Cette keynote apportera des éléments de réflexion en s'intéressant, en particulier, au traitement des données personnelles des utilisateurs.

La suite sur april.org