UE : Kaspersky assigne Microsoft pour abus de position dominante

Date 08/06/2017 00:00:00 | Sujet : PRESSE ECRITE

La place de Windows Defender au sein de Windows 10 est jugée comme anticoncurrentielle par Kaspersky. Le Russe a saisi la Commission européenne.

Trop, c’est trop. Eugène Kaspersky avait signé un papier de blog en novembre dernier dénonçant le ras le bol de Windows Defender, la solution de sécurité de Microsoft placée par défaut dans Windows 10. Selon le dirigeant, la firme de Redmond a installé une technique permettant la réactivation de Windows Defender et l’abandon, voir la désinstallation, des solutions de sécurité tierces. Interpellées, les autorités russes se sont saisies de la question.

La suite sur silicon.fr




Cet article provient de Le Site Du Manchot
http://lsdm.onlynux.org

L'adresse de cet article est :
http://lsdm.onlynux.org/modules/news/article.php?storyid=1354